Logo
Assitance 24/24 +84.(0)511 3735566 - 3735567
Banner
banner2 (1) banner1 (2)   hoian baner (1)      les couleur des sourires         cho banner
La province du Đak Lak (Ban Me Thuat)

La province du Đak Lak (Ban Me Thuat) est délimitée autour du plateau du Đắk Lắk, à 600 mètres d’altitude. C’est une province ethniquement très variée, dans laquelle l’ethnie dominante Việt fait l’office de nouvel arrivant, avec des vagues d’immigration massive et une assimilation forcée déclenchée en grande partie après la guerre du Viêt Nam, les Montagnards de la province ayant été très courtisés par les Américains.

L’économie de la province est centrée notamment autour de la culture du café, du caoutchouc et des fruits, ainsi que de la production d’hydroélectricité.

ban-me-thuat

Le Musée de culture des minorités ethniques, au No 2rue Y Ngong, possède une importante collection d’objets culturels de valeur liés à 44 groupes ethniques vivant dans la province de Daklak.

le village d’Ako Dhong: Situé dans la ville de Buôn Ma Thuôt, ce village d’ethnie Édé, est considéré comme un modèle dans le Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre), en raison de ses longues maisons traditionnelles sur pilotis, un des symboles culturels de cette ethnie.

Au hameau d’Ako Dhong, environ 300 Édé vivent dans 30 « maisons longues », de 15-100m de long, à structure basse. Plusieurs générations vivent ensemble dans cette espace, reflet de la société matriarcale des Édé. Ces longues maisons traditionnelle sur pilotis sont habituellement faites de matériaux naturels comme bois et bambou. Le toit est épais et recouvert de roseaux, les cloisons et planchers sont en tige de bambou (Neohouzeaua) coupées en deux et applaties. Elles sont construites sur pilotis afin de protéger les habitants des inondations et des animaux sauvages. La longueur de la maison longue est mesurée par le nombre de connexions de poutres. Lorsqu’une fille se marie, la maison est allongé d’un compartiment pour acceillir son mari et la future famille. En effet, dans cette société matriarcale, les hommes viennent vivre dans la maison de leur épouse.

Le village Don (nommé Buon Don /ou/ Ban Don en vietnamien), situé au district Krong Na, à 40 km de la ville Buon Ma Thuot, autrefois correspondait à une grande région le long de la rivière Serepok, célèbre pour la chasse et l’apprivoisement des éléphants. En visitant le village Don, les touristes auront l’occasion de découvrir les cultures et coutumes des différents groupes ethniques, à déguster du vin “Can” et participer à de nombreuses autres activités culturelles traditionnelles, de visiter la tombe du “Roi dompteur des éléphants” Khunjunob et le parc national Yok Don – une zone de conservation de la faune de nombreuses espèces rares, animaux à préserver et de la flore. Les plus aventureux peuvent monter sur le dos d’un éléphant pour faire une balade, traverser le Serepok en pirogue pour visiter la cascade à sept branches. Les visiteurs peuvent également passer la nuit dans une maison sur pilotis de l’habitant de la minorité ethnique dans le village.

Le lac Lak situé à 52 kms au sud de la ville de Buon Ma Thuot, est le deuxième plus grand lac du Vietnam. Entouré de montagnes et de forêts, il est sans conteste l’un des sites les plus remarquables des Hauts plateaux du Centre. Les paysages alentour sont pittoresques et dévoilent les originalités culturelles des M’Nong. Les M’Nong éprouvent pour leurs éléphants un sentiment très fort et organisent en leur faveur des rituels marquant son entrée dans le village ou prient pour sa santé. Mais la course d’éléphants est un spectacle grandiose à ne surtout pas manquer. Si vous voulez découvrir la culture des M’Nong, il faut visiter absolument les villages traditionnels de Jun et de M’Lieng situés au bord du lac. Comme souvenirs de votre voyage, vous pourrez acheter de magnifiques brocatelles faites à la main par les autochtones. Si vous avez le temps, rester dormir sur place pour admirer les spectacles de danses traditionnelles ou ceux de gongs et d’instruments de pierre. Le lac Lak est une expérience unique, alors courez y vite !

Le parc national Yokdon, A 40 km au nord-ouest de Buon Ma Thuot, le parc national de Yok Don s’étend le long de la rivière Serepok, un bras du Mékong. Il compte environ 115 mille hectares dont 97 mille sont des forêts composées de grands arbres à feuilles persistantes. Il abrite pas moins de 89 espèces de mammifères, dont 39 sont menacées de disparition. Vous y trouverez des éléphants, des tigres, des singes et des reptiles et des espèces d’oiseaux rares. Sa flore est tout aussi variée et outre les plantes à feuilles dicotylédones, on y trouve des bois précieux. Les services proposés à la clientèle sont très vastes et quels que soient vos goûts, il est certain que le parc vous fera vivre une expérience inoubliable.  Vous pouvez choisir de randonner dans le parc,  la journée ou la nuit, ou faire une balade en pirogue le long de la rivière de Serepok. le must reste la  promenade à dos d’éléphant. Découvrir le parc national de Yok Don à dos d’éléphant en écoutant le cornac raconter la vie des animaux du parc ou des histoires de chasses d’antan est tout bonnement magique.

La pagode bouddhique Khai Doan, construite de 1951 à 1953 par Khai Dinh, le douzième Empereur des Nguyen pour  sa mère. L’autel principal comporte deux sections; l’avant de la pagode est construit dans le style “maison longue” des hauts plateaux du centre, avec les piliers et les poutres typiques des Viet, l’arrière de la pagode construit selon le style “maison traditionnelle” de Hue.


Les autres:

SITES A DÉCOUVRIR
Nos partenaires
Laisez un message

Laisez un message