Logo
Assitance 24/24 +84.(0)511 3735566 - 3735567
Banner
banner2 (1) banner1 (2)   hoian baner (1)      les couleur des sourires         cho banner
La cité impériale de Hue

Situation: Situés sur l’axe qui traverse le centre de la Citadelle et la porte Ngo Mon, ville de Huê, province de Thua Thien-Huê.
Caractéristiques: Le palais Thai Hoa (la Suprême Harmonie) est le lieu où l’on organisait les grandes cérémonies.

Construit en 1805 sous le règne de Gia Long, ce fut ici qu’en 1806 celui-ci organisa officiellement son avènement. Le palais avait, à cette époque les mêmes dimensions qu’aujourd’hui, mais il était situé un peu en arrière, sur le terrain où il y a maintenant la grande porte dorée (Dai Cung Mon).

En 1833, le roi Minh Mang déplaça ce palais à l’endroit actuel, sur un terrain surélevé de 2,32m. Le bâtiment est long de 44m, profond de 30,50m et haut de 11,80m. La partie centrale comprend 5 pièces et 2 appentis; l’autre partie comprend 7 pièces et 2 appentis. L’ensemble forme un grand palais aux colonnes rouges vernissées, décorées de dragons dorés. Le centre du toit est orné de deux dragons saluant la lune; aux deux extrémités et aux quatre coins, il y a des dragons aux têtes tournées vers l’arrière. Tous ces dragons et les avancées du toit sont décorés de tessons de poterie multicolores. Le toit est en tuiles vernissées jaunes. Dans la pièce centrale, un grand panneau porte les mots: “Thai Hoa Dien” (Palais de la Suprême Harmonie). Au fond, sur une estrade de trois marches, se trouve le trône doré du roi, protégé par un baldaquin de dentelles dorées et brodées de dragons. Dans chaque compartiment, est suspendue une lanterne hexagonale ou octogonale. En 1839, le roi Minh Mang avait ordonné de repeindre en rouge et de dorer toutes les parties en bois, ce qui embellit encore ce palais historique. En 1894, le roi Thanh Thai fit daller le sol de carreaux de couleur à la mode européenne.

En 1923, le roi Khai Dinh ajouta encore le système des doubles portes vitrées en verre à l’avant et à l’arrière. (Au début, l’ancien palais n’avait que des rideaux en bambou). Le palais contient des jarres et des objets antiques. Dans la cour, sont alignés des piédestaux en pierre sculptée, sur lesquels reposent des vases avec des bonsaïs précieux. Les constructeurs du palais ont réussi ce tour de force d’en faire un lieu “frais en été, mais tiède en hiver”. De plus, assis sur le trône, on entend bien les voix venant de n’importe où dans le palais. Les spécialistes de l’acoustique et les architectes n’arrivent pas encore à expliquer ce phénomène.

Devant le palais, s’étend la Cour Dai Trieu Nghi (esplanade des Grandes Salutations) dallée de granit Thanh et dont les deux niveaux supérieurs étaient réservés aux mandarins civils et militaires de haut rang. De chaque côté de la cour, il y a deux rangs de petites stèles appelées Pham Son, indiquant la place attribuée aux mandarins.

Au bout de cette cour, près du pont Trung Dao (pont central), il y en a une autre, réservée aux vieux des villages qui voulaient venir assister aux grandes cérémonies. Des deux côtés, dans une cage de verre à l’armature de bois, on voit deux licornes en bronze doré, symbolisant la paix de cette époque, la solennité et le respect qu’exigeaient les rites de la cour royale.

La porte Ngo Mon et l’esplanade des Grandes Salutations sont séparées par le lac de Thai Dich, creusé en 1833, mais elles sont reliées par le pont central (Trung Dao), bordé de balustrades des deux côtés. Aux deux bouts du pont, se dressent des portiques sculptés de nuages et d’un dragon à 5 griffes; ces reliefs sont très délicats et élégants. Les deux portiques quoique symétriques, ont une décoration différente: l’une avec dragon montant, l’autre avec dragon descendant, ce qui crée charme et mouvement.

Le palais Thai Hoa (Suprême Harmonie) est l’endroit où étaient organisées les grandes cérémonies telles que l’avènement du roi, le choix du prince héritier, l’accueil des ambassadeurs, l’anniversaire du roi, et également, deux fois par mois, les grandes audiences; d’autres réunions moins importantes étaient ordinairement organisées dans le palais Can Chanh, derrière la grande porte dorée (Dai Cung Mon).

Avant de commencer ces audiences, le roi portait le chapeau Cuu Long (neuf dragons), une tunique jaune brodée, une grande ceinture, et tenait à la main de l’encens parfumé fait de bois de cannelle et de calambac. Il venait s’asseoir solennellement sur son trône doré. À cette occasion, seulement les grands mandarins des 4 premiers rangs, les ducs et les princes avaient le droit de demeurer dans le palais. Les autres devaient rester en dehors, dans la Cour Dai Trieu Nghi. Chacun à sa place, d’après son rang, comme expliqué précédemment. Les grandes audiences débutaient très tôt et finissaient avant le lever du soleil.

Selon:Centre d’Informations du Tourisme


Les autres:

SITES A DÉCOUVRIR
Nos partenaires
Laisez un message

Laisez un message