Logo
Assitance 24/24 +84.(0)511 3735566 - 3735567
Banner
banner2 (1) banner1 (2)   hoian baner (1)      les couleur des sourires         cho banner
La baie Halong terrestre (Tam Coc)

Surnommée “la Baie d’Halong terrestre” en raison de la similitude de ses paysages montagneux à ceux de la huitième merveille du monde, Tam Coc (qui signifie en vietnamien “trois grottes”) est l’un des plus beaux sites du Nord Vietnam. Situé à une centaine de kilomètres de Hanoi, Tam Coc est une destination incontournable pour tous les touristes, vietnamiens comme étrangers.

ninh binh

La beauté du site fut chantée, dès le treizième siècle de notre ère par le roi Tran Thai Tong (qui régnait de 1255 à 1258), adepte du bouddhisme, en ces termes :

Qui conque est venu dans ce lieu,
Dira certes, que le Paradis de l’Ouest n’est pas aussi loin,
Ne vaut-il pas mieux d’y passer ses jours,
Le temps oublié, la vie terrestre écartée !

Si l’on sait que le Paradis de l’Ouest est pour les bouddhistes la demeure de l’âme, le lieu où l’on goûte la félicité, où l’on jouit de la lumière, de la liberté et de la joie éternelles, ces mots suffisent pour nous donner une certaine idée sur Tam Coc.

La visite de Tam Coc, d’une durée de 03 heures environ, ne peut se faire qu’en petits sampans sur la rivière de Ngo Dong, qui traverse en zig zac des paysages enchanteurs. De l’embarcadère nommée Van Lam jusqu’à la troisième grotte, le sampan navigue au milieu d’un monde féerique.

Le cours d’eau rêveur est bordé de deux côtés de grands pitons calcaires aux formes multiples. On y voit, de temps à autre, surgir d’une végétation tropicale luxuriante, des têtes de chèvres élevés à la sauvage dont la viande est l’une des meilleures spécialités de la province. Dans les rizières au pied des montagnes, le riz verdoyant offre un parfum léger mais pénétrant de ses fleurs. Le sampan passe sucessivement les trois grottes creusées dans des pains de sucre.

Cette visite en sampan est généralement suivie d’une promenade en vélo à la grotte de Jade (autrefois considérée comme « deuxième grotte des cieux du Sud ») où s’élèvent trois pagodes et un monastère construits au XVIIème siècle. Ceux qui ont vu le film « Indochine » se souviendront de ce lieu magique et irréel où les deux fugitifs viennent s’abriter. La première pagode est adossée à la montagne au milieu d’un jardin luxuriant ; on accède à la seconde par un petit escalier puis, encore plus haut, on visite la troisième qui contient trois Bouddhas. Très joli point de vue sur les champs et la campagne, comme un tableau géant.


Les autres:

SITES A DÉCOUVRIR
Nos partenaires
Laisez un message

Laisez un message